Tous les concepteurs sont concernés par les changements que subissent actuellement les sociétés urbaines et les enjeux du développement durable. Ceux qui se consacrent à l’architecture et l’urbanisme le sont peut-être plus encore si on mesure l’impact de leurs réalisations sur les dépenses énergétiques et sur le réchauffement planétaire. La démarche proposée au lecteur de cet ouvrage consiste à observer les signes du changement que subissent actuellement les systèmes urbains, à comprendre le nouveau rapport au monde des concepteurs de la ville et de l’architecture avec ces nouveaux environnements, et à anticiper avec eux de nouvelles stratégies de conception. Elle se propose dans un premier temps de décrypter ces interactions et ces stratégies, avant d’esquisser des méthodes et des outils qui pourraient mieux prendre en compte la gestion de la complexité accrue de la conception architecturale et urbaine.

Ce livre s’adresse donc aux architectes, urbanistes, ingénieurs, économistes et à tous les autres professionnels qui collaborent régulièrement avec eux, qu’ils travaillent au sein d’équipes de maîtrise d’œuvre, dans la maîtrise d’ouvrage ou les collectivités locales, dans des entreprises de construction ou dans l’industrie. Il cible prioritairement les étudiants et les jeunes professionnels qui se destinent à l’architecture et à l’urbanisme pour les préparer à aborder les évolutions économiques, environnementales, sociales, et politiques qui sont en train de réorienter leurs pratiques professionnelles. Il se nourrit de la synthèse de diverses expériences pédagogiques et de recherches récentes réalisées dans différents contextes, français, européen et nord-américain, menées notamment pour le PUCA (Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et Ministère de l’Égalité des territoires et du Logement), l’Institut Caisse des Dépôts et Consignations pour la Recherche, et la Commission européenne.