Les élections aux États-Unis : Donald Trump ne décolère pas

La démocratie est un système politique qui exige une alternance au pouvoir. C’est dans ce contexte que l’une des plus grandes nations démocratiques et pas des moindres a sacrifié à la tradition. Le peuple américain invité aux urnes devait choisir entre deux partis politiques. Le parti Républicain, et le parti Démocrate.
Ces deux partis qui régissent la vie politique en Amérique se sont affrontés aux élections présidentielles de novembre dernier. L’heureux gagnant est Joe BIDEN, du parti Démocrate. Cette victoire est toutefois contestée par le président sortant qui compte jouer des pieds et des mains pour revendiquer son succès.

Victoire des Démocrates

Le 03 novembre 2020, les États-Unis d’Amérique sont allés aux élections présidentielles et ont dû opérer un choix entre deux ténors de la vie politique. Le démocrate Joe BIDEN et le républicain Donald Trump, se sont affrontés dans un face à face déterminant pour une Amérique frappée de plein fouet, par la pandémie du coronavirus et une vague de manifestations contre les violences policières. C’est dans cette tourmente que Joe Biden remporte les élections face à Donald Trump.
La victoire du nouveau locataire de la maison blanche est approuvée par la Cour Suprême, et par les différents tribunaux concernés. Les grands électeurs, quoique déçus du résultat, approuvent eux aussi, le triomphe des démocrates en se basant sur les voix électorales nécessaires qu’a atteint le nouveau président.

Donald Trump, rouge de colère

Les élections présidentielles sont selon Donald TRUMP truquées. Il remet en cause tout le système électoral, et fonde des théories du complot pour justifier son insuccès. Il crie sans preuve qu’il y a eu une invasion des bulletins de vote au sein des États clés. Son compte Twitter cumulant des millions d’abonnés, lui permet de semer le doute et de motiver ses plus fidèles fans. Plusieurs de ses proches collaborateurs démissionnent et le laissent vociférer tout seul.